LA MISERICORDE

1/7

UNE DÉMARCHE DE PROJET URBAIN INNOVANTE

La ville d'Ajaccio a confié à la Société publique locale d'aménagement du territoire "Ametarra" un mandat d’études sur 3 ans afin de réaliser les études préalables à la définition d’une concession d’aménagement dès 2021.

L’idée directrice de ce projet est d’apporter de la cohérence dans l’armature urbaine ajaccienne avec la mise en place d’un quartier urbain alliant nouvelles mobilités,  caractéristiques écologiques modernes, mixité formelle et fonctionnelle sur le site de l’ancien site de l’hôpital d’Ajaccio. L'idée directrice sera de concevoir un quartier permettant la re-connexion entre la ville historique et la ville résidentielle. Les espaces boisés seront conservés et aménagés en parc urbain.  Dans ce projet le volet concertation sera primordiale. 

Le projet en résumé

Mandat d’étude: 2019 - 2021       

13 ha aménageables                                                                                                            

Financements de l'état : 12 000 € HT pour le diagnostic faune flore                                                                                                

Lancement des études préalables : 2021 

Lancement de la concertation : 2021

 Schéma du site de l'hôpital

SCHEMA HOPITAL SITE.jpg

 Périmétre PAPAG*

périmétre Papag.JPG

PAPAG*: Des périmètres d’attente de projet d’aménagement global (P.A.P.A.G.) sont inscrits au plan de zonage du PLU conformément à l’article L.151-41-5° du code de l’urbanisme : « le règlement peur délimiter des terrains sur lesquels sont institués dans les zones urbaines et à urbaniser, des servitudes interdisant, sous réserve d’une justification particulière, pour une durée au plus de cinq ans dans l'attente de l'approbation par la commune d'un projet d'aménagement global, les constructions ou installations d'une superficie supérieure à un seuil défini par le règlement. Ces servitudes ne peuvent avoir pour effet d'interdire les travaux ayant pour objet l'adaptation, le changement de destination, la réfection ou l'extension limitée des constructions existantes. Les documents graphiques du règlement devront faire apparaître les secteurs délimités en application du 5° de l’article L.151-41 en précisant à partir de quelle surface les constructions ou installations sont interdites et la date à laquelle la servitude sera levée ».